> Stratégie Roulette
Casino

Parmi les techniques et stratégies qu’on a développées pour le jeu de la roulette, la martingale est sans doute la seule qui mérite qu’on lui accorde de l’attention. On l’utilise pour quasiment tous les jeux de hasard, car son système s’adapte à tout. On note que quand on parle de martingale, le domaine est vaste plus de dix techniques de martingale ont été développé par des passionnés. Voici ci-dessous les quatre les plus utilisés, avec leur principe pour en saisir l’utilité.

La martingale classique : l'on l'utilise à la roulette, elle consiste à miser une chance c'est-à-dire, si l'on mise un euro sur la case noire et que l'on gagne, l'on deux euro moins celui qu'on a parié, si l'on perd on doit remiser pour récupérer notre argent donc on mise un euro sur le rouge, s'il sort nous gagnerons deux euro, voilà notre argent récupéré, ainsi de suite à chaque fois que l'on perd une mise, on double notre paris pour récupérer ce qu'on a perdu. Il est peu probable que la bille tombe sur le zéro qui n'est ni rouge ni noire, mais des casinos on fait des tables spéciales pour casser cette technique, en proposant des mises par tranche.

La grande martingale : elle est basée sur le même principe que la martingale classique sauf que celle-ci vous permet de doubler votre mise, par exemple si l'on mise deux euro sur le rouge, par malchance la noire sort, alors on doit miser quatre euro pour récupérer les deux euro perdus plus un gain de deux euro supplémentaires, cette technique n'est pas si sûr que l'on pourrait l'imaginer, elle donne l'illusion au joueur de ne pas courir le risque de perdre, mais il suffit qu'on perd trois fois notre mise, pour que l'on soit obligé de miser quinze fois la mise de départ pour récupérer notre argent avec un supplément.

La Whittacker : c'est de miser la somme de ces deux paris perdant, une fois qu'on gagne en remise la moitié de notre dernière mise gagnante. On parie deux fois deux euro qu'on perd, pour les récupérés on mise deux euro, donc on gagne quatre euro, pour la prochaine manche on misera qu'un euro.

La pyramide et la contre d'Alembert : ces deux théories tirent leurs appellations du nom d'un célèbre mathématicien du XVIIIe siècle « Jean le Rond d'Alembert ». Le principe de la première c'est d'augmenter d'un cran la mise après une perte et de diminuer la mise d'un cran lors d'une réussite de gain, d'où son nom « La pyramide d'Alembert », elle est une illustration du principe Shadock « plus ça rate, plus on de chance pour que ça marche ». Quant à la seconde c'est tout à fait le contraire d'où son nom « La contraire » on augmente la mise une fois qu'on gagne et l'on la diminue une fois qu'on perd. Ces deux techniques sont opposées mais se range sous l'emblème de la chance à saisir.

Des techniques de martingale ce n’est pas ça qui manque, seulement faut-il être assez chanceux pour réussir à les appliquer.

 

Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Veuillez respecter la législation de votre pays avant de jouer, en mode payant au casino en ligne.